Un tatoueur clandestin condamné à 200 coups de fouet et à 1 an de prison

 tatouage

Cela ne se passe pas en France mais en Arabie Saoudite, Un homme d’origine libanaise vient d’être jugé à Jeddah. Il recevra 200 coups de fouet et sera emprisonné pendant un an pour avoir tatoué des femmes clandestinement. Le tatoueur qui pratiquait à domicile, depuis 9 ans,  a été démasqué par la Police Religieuse (Commission pour la promotion de la vertu et la prévention contre le vice) qui l'a piégé.  

Le stratège est simple: un rendez-vous est fixé par téléphone, un policier se fait passer pour le chauffeur d'une cliente, le libanais  peu méfiant se laisse conduire au domicile de la femme voulant soit disant se faire tatouer et c'est ainsi qu'il est piégé. 
Pour rappel : Le tatouage n’est pas halal et la mixité strictement interdite en Arabie Saoudite

L’homme a, bien evidemment, essayé  de se défendre en niant formellement les faits reprochés mais, comme le rapporte le journal AL Madinan , il a vite été trahi  par sa mallette qui contenanit son matériel, un tas de produits cosmetiques pour femme et surtout  son téléphone contenait des sms, des numéros de téléphone de clientes et les photos de ses œuvres…