Violez moi, Epousez-moi, Ma vie est vaine, Je suis marocaine

amina-viol

Un viol est un viol ! il ne faut pas oublier et continuer à dénoncer les injustices pour que cela change. Il y a un an, au Maroc, Amina se donnait la mort en ingérant de la mort-aux-rats afin de fuir à jamais son bourreau.


Elle venait juste d'épouser de force l'homme qui l'avait violé quelques mois auparavant. Parce ce que ses parents ne supportaient plus de voir leur réputation entachée, ils ont cru sauver leur honneur en arrangeant le mariage (validé légalement par un juge) de leur fille de 16 ans avec cet homme. Les traditions : quel dilemme...L'honorabilité vaut-il la mort de son propre enfant ? Ne doit-on pas protéger sa progéniture à tout prix ? De plus, Un Etat ne doit-il pas être garant de la justice ? Le juge marocain qui a autorisé ce mariage s'est-il lui aussi heurté au poids des traditions ? Préférant faire valoir l'article 475 du code Pénal , qui mentionne que l'auteur d'un viol, sans menace ni violence peut échapper à la prison s'il accepte d'épouser sa victime, plutôt que l'article 486 qui, lui, punit sévèrement les viols et prévoit des peines de prison allant de dix à vingt ans ? Pourquoi une adolescente de 16 ans est morte, cela doit cesser. 

N'hésitez pas à laisser des commentaires d'hommage.

Ce billet est un Hommage à Amina

amina-viol.jpeg

 

Vous aimerez aussi :